Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par so-siciliano93 le Jeu 22 Déc - 21:53

Hop hop hop on est reparti pour un tour voici la 4 ème et avant dernière partie qui traitera sur les sub et réglage ampli donc si vous avez des questions n'hesiter pas sur se bonne lecture Smile

Les subwoofer

Comment va-t-on brancher tout çà à l’ampli :

Bridger ou ponter un ampli c’est quoi ? Tout simplement utiliser 2 canaux stéréo pour les rassembler en un unique canal mono plus puissant. Pour ce faire sur 99% des amplis on branchera la borne + du sub sur la borne + du premier canal de l’ampli à ponter, et la borne – du sub sur la borne – du deuxième canal à ponter.

En théorie que change le fait de ponter un canal ? Sur les bons amplis : puissance x4 par rapport à la puissance d’un canal non ponté, mais ce qui change c’est qu’un ampli stable à 2 ohms en stéréo, ne sera plus que stable à 4 ohms en ponté.

Et les ohms c’est quoi tout çà … c’est (ici) l’impédance du haut-parleur qui est branché sur l’ampli (on trouve cette info dans les caractéristiques du haut-parleur). En somme le haut-parleur branché sur l’ampli ne doit pas avoir une impédance inférieure à l’impédance indiquée « stable » dans les caractéristiques de l’ampli (donc un ampli stable à 2 ohms en stéréo, ponté pour un sub sera stable à 4 ohms sur les canaux pontés, et le sub qui sera branché dessus ne pourra avoir une impédance inférieure à 4 ohms, sous peine d’endommager l’ampli à la longue par surchauffe), par contre il peut avoir une impédance supérieure (par exemple 8 ohms) mais ce qui aura pour effet de diviser la puissance en sortie de l’ampli.

Pour faire simple, un ampli 2 ou 4 canaux ponté pour un sub, dessus on met du 4 ohms si le sub a une seule bobine Smile

Par contre un certain nombre de sub sont double bobines … donc il y a 2 + et 2 – sur le sub. Donc faut comprendre comment on va brancher çà.

La première chose à connaître est l’impédance des bobines (on trouve communément du 2x 4 ohms et du 2x 2 ohms, plus rarement du 2x 8 ohms). Ensuite ce qu’il faut savoir, c’est que 2 bobines branchées en parallèle, on divise l’impédance par 2, 2 bobines branchées en série on la multiplie par 2.

Concrètement un sub double bobine de 4 ohms, bobines branchées en parallèle, çà donnera un sub de 2 ohms. Branchées en série çà donnera un sub de 8 ohms.

Brancher en parallèle : c’est comme ce que vous faisiez au collège en cours d’électricité Smile On arrive de l’ampli avec le + et le – et on les branche sur la première bobine. La 2e bobine sera simplement alimentée par la première en reliant les 2 + ensemble et les 2 – ensemble.

Brancher en série : là c’est différent, on part avec le + de l’ampli et on branche au + de la première bobine, ensuite on part du – de la première bobine pour se brancher au + de la 2e, et enfin du – de la 2e bobine pour retourner au – de l’ampli.

Cas particulier pour plusieurs sub : on peut très bien mixer les branchements. Si on met deux sub double bobine, on peut très bien sur chaque sub mettre les bobines en série, et raccorder chacun des sub entre eux en parallèle, ou inversement, ce qui aura pour effet pour deux sub double bobine de 4 ohms par exemple, de tourner pour chaque sub en 8 ohms (branchés en série donc impédance x2) mais comme les deux sub sont connectés ensemble en parallèle on divise à nouveau l'impédance par 2 et on retombe à 4 ohms.

Cà peut paraître un peu compliqué tout çà au premier abord, mais il est nécessaire de se poser les bonnes questions sur le branchement, surtout dans le cas de double bobines, pour ne pas risquer d’endommager l’ampli.

IMPORTANT : Idem que pour les HP classiques, un sub çà se rode, donc calmos les 20 premières heures Smile

Les réglages

Commençons par le gain :

Le réglage du gain sur un ampli (idées reçues à dégager, le gain n’est pas un potard de volume loin de là) sert exclusivement à ajuster la sensibilité d’entrée de l’amplificateur en fonction de la tension de sortie de l’autoradio. C’est pour çà qu’il est gradué en Volts. Votre autoradio sortira sa tension nominale sur ses RCA avec le volume à fond, donc un alpine 4V preout sortira 4V uniquement à fond. Dans ce cas, si votre ampli n’accepte qu’une tension d’entrée maximale de 4V, çà veut dire que le gain au minimum, l’ampli sortira toute sa puissance avec le poste à fond.

Si on pousse le gain au-delà du réglage correct vis-à-vis de l’autoradio, l’ampli aura tendance à saturer le signal, et çà aura un effet négatif sur la sonorité globale (en plus du fait que c’est pas bon pour vos enceintes)(d’où aussi l’intérêt de choisir un ampli qui accepte un voltage en entrée supérieur ou égal à celui fourni par l’autoradio).

Le gain se règle d’une manière très simple. On met d’abord le ou les gains (si 4 ou 6 canaux) au minimum sur l’ampli, on allume l’autoradio et on le met pratiquement à fond. Ensuite on met un CD et on laisse cracher … pour aller dans le coffre. Avec notre tournevis favori on va augmenter progressivement le gain jusqu’à entendre apparaître de la distorsion (si qui devient crade, graves qui saturent, HP qui talonnent, …). Ensuite on le redescend de nouveau un chouilla en dessous du seuil de « çà va plus », et on ne touche plus. Pareil sur tous les amplis si plusieurs amplis, et tous les gains si amplis supérieurs à 2 canaux.

ATTENTION TOUTEFOIS : Si votre autoradio sort du 4V, que l’ampli accepte 4V voir même moins au maximum, on met les gains au minimum et on ne touche pas, cherchez pas à régler le gain dans ce cas, sécurité avant tout.

Le filtrage :

Il existe 3 types de filtres : passe-haut, passe-bas et passe-bande. Le fait qu’il n’y ait pas de filtre activé sur un ampli est la position indiquée flat ou full selon les marques. Le passe-haut (HPF) comme son nom l’indique ne laisse passer que les fréquences supérieures à la fréquence choisie, inversement pour le passe-bas (LPF) qui ne laisse passer que les fréquences inférieures à une fréquence choisie. Le passe bande combine les 2 tout simplement.

Le filtrage est essentiellement une affaire de goût, et c’est à vous de rechercher quel sera le meilleur réglage pour votre installation, en fonction des haut parleurs et amplis utilisés, des conditions de montage et de la voiture. En pratique on filtre généralement les enceintes de l’habitacle (donc avant et arrières) en passe-haut à la fréquence qui convient pour avoir un niveau suffisant sans que les graves ne partent en live à chaque coup de basse, çà c’est à vous de le déterminer à l’oreille, pas de recette miracle. N’espérez pas non plus qu’un 10cm sorte le même impact qu’un 16, faut pas rêver Smile

Le sub sera quant-à lui utilisé en passe bas, pour lui il faudra trouver le bon compromis entre frappe souhaitée, et propreté souhaitée, ce qui n’est pas forcément une mince affaire. Souvent le fait de le brancher à l’envers (de le déphaser, donc le + sur le – et inversement) peut apporter un meilleur résultat, mais il faut selon les cas faire l’essai, juger et choisir ce qui est le plus approprié à l’install.

Actif et passif :

Ce sont les types de branchement possibles pour un kit éclaté par exemple. Un kit éclaté branché en passif, utilisera le filtre passif fourni avec lors de l’achat, c’est ce filtre qui séparera « le son » en 2 avec la partie aigu destinée aux tweeters, et la partie grave destinée aux woofers. Ce filtre passif est toujours branché entre l’ampli et le kit éclaté, en utilisant deux canaux de l’ampli en stéréo, comme tout branchement normal.

Un branchement en actif est différent, on n’utilise plus ce filtre passif. Les tweeters sont branchés directement sur 2 canaux de l’ampli, et les woofers branchés directement sur 2 autres (donc pour faire la même chose qu’en passif il faut le double de canaux d’amplification). Quel est l’avantage ? Tout simplement de pouvoir choisir à quelle fréquence on va filtrer les tweeters en bas, à quelle fréquence on va filtrer les woofers en haut, de régler de manière plus poussée le niveau sonore sur les tweeters par rapport aux woofers, etc … En gros nettement plus de perspectives de réglages possibles, mais une mise en œuvre plus complexe du fait du temps qu’on passera à trouver le réglage adéquat.

Concrètement, pour la plupart le passif conviendra parfaitement, et pour ceux qui souhaitent passer en actif, pour arriver à faire un meilleur résultat qu’en passif, il faut déjà de bonnes compétences en réglages, et un paquet d’heures d’écoute et de tests. A vous de peser le pour et le contre.

ATTENTION : Pour des montages en actif ne jamais oublier de filtrer les tweeters, sinon ils fument très très vite …

La scène sonore :

Quoi que c’est çà …. Ben c’est l’aptitude d’une sono à reproduite un son qui vient de l’avant, et qui s’identifie à la scène d’un concert, sur laquelle joue un groupe.

Le résultat donne en gros une voix du chanteur focalisée au centre et éloignée (on dirait que le chanteur est sur le capot, pas qu’il chante des 2 cotés a la fois avec une bouche de 3 mètres de large), les instruments sont placés dans l’espace, on sent distinctement la batterie jouer d’une guitare, le son ne vient pas du même endroit. Selon la qualité de la scène on sent également qu’il y a plusieurs plans en profondeur (le chanteur est virtuellement devant la batterie, etc …)

Je précise qu’un tel résultat ne peut pas être obtenu en utilisant des haut-parleurs arrières, le seul moyen d’y parvenir, ou d’en approcher, est de ne pas avoir de HP arrières, uniquement avant + sub.

Et de quelle façon accomplit-on ce miracle ? Avec une petite fonction sympathique qu’on trouve sur un certain nombre d’autoradios, qui s’appelle le décalage temporel.

Le décalage temporel :

Concrètement, dans une voiture il y a 2 places à l’avant (et + derrière) mais que je sache (a part en McLaren F1) personne n’a son siège au centre de la voiture. On n’est donc pas à la même distance des haut-parleurs gauches que des haut-parleurs droits. Il est donc évident qu’on entend davantage le côté gauche que le côté droit (en tant que conducteur). Mais il y a un autre pépin, le son n’arrive pas instantanément aux oreilles, il met un certain temps (en millisecondes certes mais un certain temps). Comme les HP ne sont pas à même distance, le son n’arrive pas exactement en même temps aux oreilles. Que faire pour qu’il arrive aux oreilles en même temps de toutes les enceintes ? Il suffit de retarder dans le temps le son des enceintes qui sont les plus proches, en trouvant la bonne valeur pour chacune pour obtenir le résultat final qui nous rapprochera d’une scène sonore correcte.

Régler sa déca sur un branchement en passif :

En passif c’est très simple, mais la façon de faire diffère selon les autoradio. Alpine c’est gradué en millisecondes (pour la plupart, au choix pour certains, vérifier l’échelle dans le manuel), Clarion et Pioneer en centimètres. Pour retarder le côté gauche sur Alpine on va lui rajouter des millisecondes, pour faire la même chose sur les 2 autres il faut rajouter des centimètres du côté opposé (donc si on veut retarder la gauche faut mettre des centimètres en + à droite).

Pour rester simple on va se concentrer sur le cas Alpine avec processeur bass engine pro (le 9812 n’est pas bass engine pro, mais bass engine plus). Pour commencer il faut couper le sub, et trouver un cd avec une madame qui parle, et se passer en boucle le passage où elle cause. On va se mettre en mode de réglage déca sur l’autoradio, et choisir le canal avant gauche (FL), et on va le retarder progressivement jusqu’à ce que la voix de la madame soit bien focalisée au centre du pare brise. Il faut réessayer plusieurs positions pour trouver la meilleure sonorité (une bonne déca améliore les timbres, une mauvaise les dénature).

Remettez ensuite un cd avec une musique pas électronique, plutôt du rock un truc normal quoi … et peaufiner ce réglage en choisissant ce que timbre le mieux avec la meilleure focalisation du chanteur et des instruments. En général le meilleur résultat en passif se trouve entre 1.2 et 1.6ms de décalage.Ensuite on rajoute 4 ms sur l’avant, donc sur FL et FR et puis on rallume le sub. On met une musique avec de la basse sèche et percutante, on met en boucle, et on retourne en réglage déca, mais sur le sub ce coup-ci. On va rajouter des ms au sub (donc sur SL et SR de manière symétrique, pour info les sources alpine non bass engine pro n’ont pas le décalage du sub) jusqu’à ce que la frappe soit dans le pare brise. Pour les sources graduées en cm on rajoute simplement des cm sur le décalage sub toujours symétriquement, jusqu’à obtenir le bon résultat.

Souvent pour améliorer l’avancée des graves vers l’avant une inversion de phase sur le sub est nécessaire. Certains filtrages apporte également de meilleurs résultats que d’autres.

Régler sa déca sur un branchement en actif :

Je ne traiterai pas cette partie, mais vais simplement renvoyer vers deux liens très complets, le premier :

http://forum.caraudiovideo.com/viewtopic.php?t=2085&start=0

montrant à quel point il est possible de se prendre la tête avec ces histoire de scène à la con Smile

Comment régler une scène avec un montage en actif, tout est là :

http://www.onk-adn.org/scene/dsp.php

Je précise que le décalage temporel en branchement actif donne de bien meilleurs résultats en terme de scène car il permet de décaler les tweeters entre eux et les woofers entre eux, car ils ne sont pas à mêmes distances respectives et nécessitent un décalage différent. De plus on peut également retarder les tweeters par rapport aux woofers car le tweeter n’est pas à même distance des oreilles que le woofer.

Au final on gagne à tous les niveaux par rapport au passif, à condition que le filtrage au niveau de la coupure woofer/tweeter soit fait correctement pour un raccord optimal.

L’égalisation paramétrique :

Idéale pour corriger des fréquences criardes dans l'aigu, baisser des traînantes dans le grave, choisir les fréquences graves et aigus à augmenter … Attention, lorsqu'on a un son criard, il faut calmer les bonnes fréquences (il faut chercher et faire des essais, c'est variable en fonction de beaucoup trop de paramètres) et pour calmer des fréquences on les égalise vers le bas (donc on baisse le niveau à ces fréquences là), sans augmenter d'autres fréquences pour qu'elles masquent les défauts. Il faut également savoir que l'action sur le grave peut altérer la sonorité de l'aigu, et inversement, il faut faire ses propres essais pour trouver la meilleure égalisation pour son installation. Trop d'égalisation bousille également la sonorité (modifie les timbres) donc il faut trouver le juste milieu sans tomber dans l'excès.
avatar
so-siciliano93
Apprenti confirmé

Messages : 76
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 24
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par golfistedu57 le Jeu 22 Déc - 22:02

ben ça avance bien dis donc

_________________
avatar
golfistedu57
Admin

Messages : 2347
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 20
Localisation : creutzwald

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par so-siciliano93 le Jeu 22 Déc - 22:17

oui hein j'espere que sa pourra servir a certains Smile
avatar
so-siciliano93
Apprenti confirmé

Messages : 76
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 24
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par Hikaru le Jeu 22 Déc - 23:32

Ca c'est du tuto !
Chapeau
Par contre quelque exemple en photo ferait du bien, et des schémas Smile

_________________

May the Volks be with you !! gros VW

Restauration de Tableau de Bord en LED
[Oo======ᴳᵀᴰ=oO]
[Oo====W=ᴳᵀᴰ=oO] kirby
avatar
Hikaru
Admin

Messages : 3868
Réputation : 6
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 28
Localisation : Mios

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par golfistedu57 le Ven 23 Déc - 9:16

Hikaru a écrit:Ca c'est du tuto !
Chapeau
Par contre quelque exemple en photo ferait du bien, et des schémas Smile
pfff ! les miens sont mieux silent Laughing

_________________
avatar
golfistedu57
Admin

Messages : 2347
Réputation : 4
Date d'inscription : 21/12/2011
Age : 20
Localisation : creutzwald

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par so-siciliano93 le Ven 23 Déc - 15:57

On en doute pas golfiste pour les photo sur cette partie du tuto c'est pas vraiment evident Sad
avatar
so-siciliano93
Apprenti confirmé

Messages : 76
Réputation : 0
Date d'inscription : 22/12/2011
Age : 24
Localisation : bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Installation sono dans une voiture : Partie 4 Subwoofer et réglage ampli

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum